PROJET PEDAGOGIQUE

Aller en bas

PROJET PEDAGOGIQUE

Message  Thomas le Sam 19 Juin - 15:53

PROJET PEDAGOGIQUE
UCPA LES AMARRES
ETE 2010
STAGE DE SURF,WINDSURF ET CHAR A VOILE
DU 4/07/2010 AU 29/08/2010
Centre UCPA les AMARRES
53, Avenue de la plage
85800 Saint Gilles Croix de Vie




Directeur du site : M. Alain SIMMONET
Responsable Unité Junior: M. Simon TISSERAND



Introduction



Ce projet pédagogique à pour but de formaliser les conditions de mise en œuvre du séjour proposé par l’UCPA sur le site des Astérides à St Gilles Croix-de-vie.
Il est aussi un moyen, il a pour but de convertir le projet éducatif en termes d'actions.
Il demande la participation des enfants afin d'améliorer les principes du projet éducatif et des loisirs.
Enfin, ce document doit permettre aux animateurs de se situer dans le contexte du séjour, de trouver sa place au sein de l’équipe et permettre à l’équipe d’aller dans la même direction.
Ce projet doit être appliqué et doit permettre le bon déroulement du séjour, mais il n’est pas figé, et peut-être modifié par l’équipe pédagogique en cas de besoin ou de changement de notre fonctionnement durant le déroulement de l’été.
Il sera régulièrement mis à jours si des changement sont apportées à notre fonctionnement.













1. Présentation de l’UCPA


L’U.C.P.A. est, depuis sa création en 1965, une union d’associations unique en France, composée exclusivement de personnes morales.
Elle est administrée par les pouvoirs publics, dont le Ministère des Sports, qui en assure la vice – présidence, le Ministère de la Jeunesse, de l’Education Nationale et de la Recherche, les collectivités territoriales ainsi que par les grands mouvements de jeunesse et d’éducation populaire français, qui en assurent par alternance la présidence, et par les principales fédérations sportives de sports de plein air.


La mission de l’UCPA est de rendre accessible au plus grand nombre tout type de sports et de vacances(une cellule VANCANCES SOLIDARITE a pour but de favoriser l’accueil de jeunes ayant des difficultés a partir en vacances pour des raisons financières mais aussi « médicales »

L’association UCPA inscrit son projet humaniste, social et citoyen dans le prolongement du service public, et participe à la mise en œuvre des politiques publiques destinées à la jeunesse.














La vocation de l’UCPA

L’UCPA a un projet humaniste et social, défini dans les sept objectifs du département junior :

1. Des valeurs associatives fédérées par l'ensemble des associations, des fédérations sportives, des organismes et partenaires publics.
2. Donner la possibilité de comprendre, s'exprimer, proposer, partager, choisir.
3. Favoriser la mixité sociale, et le mélange des cultures, la convivialité et la tolérance.
4. Encourager les jeunes à coopérer ensemble dans tous les moments du séjour.
5. Développer la solidarité.
6. Faciliter l'expression des jeunes, écouter, échanger,  porter une attention particulière au respect des droits de l'enfant. 
7. Inciter les jeunes à prendre des responsabilités afin de favoriser leur éducation à la citoyenneté.

Le Projet Educatif de l’UCPA s’inscrit dans un objectif global d’aider les jeunes à se découvrir, à s’épanouir, à se développer et à se dépasser par eux-mêmes et avec les autres, au travers du sport afin qu’ils se réalisent, se sociabilisent et grandissent.
Pour cela nous essayons de rendre accessible au plus grand nombre de jeunes la pratique des sports de plein air dans des conditions satisfaisantes de sécurité.
Le Projet Educatif est tourné vers le sport comme moyen d’apprentissage de la solidarité, de la découverte de soi et des autres, de l’épanouissement individuel et collectif à travers l’activité sportive de pleine nature. Le sport est ici avant tout ludique et est un moyen de se découvrir, de se révéler. Le sport développe des valeurs telles que le respect des règles, des autres et du matériel, la remise en question, la persévérance. L’épanouissement passe par le respect de chacun. Ainsi, le respect de la différence et de l’autre sont des valeurs incontournables pour le bien de la collectivité.






Les activités proposées par l’UCPA


Le ski et les sports de neige
Les sports de montagne
Les sports nautiques
Les sports de « ballade »
Les sports mécaniques
L’équitation
La forme
Les multi-activités



L’UCPA est donc en charge de différentes missions quelles accomplies au travers de trois principaux pôles.
Le 1er pole concerne l’animation sportive principalement sur le temps des vacances.

La mission de l’UCPA trouve donc son entière pertinence, quand on perçoit combien la notion de vacances dans l’univers de référence des jeunes a fortement évoluée.
Pour l’UCPA, les vacances sont un temps fort non seulement d’accès aux activités sportives, à l’éducation et à la formation mais elles représentent des portes à ouvrir sur la vie, la mixité sociale, la rencontre et l’ouverture vers les autres.

Le second métier est la formation des jeunes dans le champ des métiers du sport et de l’animation.
Cette mission est mise en œuvre dans le prolongement du service public de formation, en partenariat avec les services décentrés et les établissements publics du Ministère des Sports.
L’UCPA forme près de 2000 stagiaires par an, aux différents Brevets d’Etat et Professionnels des sports de plein air, et intervient dans plusieurs grandes régions françaises (Ile de France, Provence Alpes Côte d’Azur, Rhône Alpes, Aquitaine…).
Elle développe aussi depuis peu, la formation de ses animateurs volontaires, par l’intermédiaire d’un service formation BAFA.
Un animateur commençant sa formation a l’UCPA, peut désormais faire toute sa formation au sein de notre organisme.


Enfin, le 3eme métier est le développement des loisirs sportifs de proximité au cœur des villes ou en leur périphérie proche, sur les lieux de vie des jeunes.
Au moyen d’une politique volontariste et d’innovation forte (exemple : création des Espaces Sportifs Mobiles), l’UCPA est devenu le premier opérateur au service des collectivités de mise en œuvre des pratiques d’accessibilité sportive de proximité, mais aussi de programmes de solidarité et de Co-développement.


L’UCPA développe, par la construction d’une pédagogie du sport spécifique (pratique pour tous en sécurité), la culture de valeurs citoyennes et humanistes.
Elles sont placées sous le signe :

- de l’amitié,
- du respect de l’autre,
- du respect de sensibilités diverses,
- d’une certaine indépendance d’esprit,
- du débat d’idées au service de causes communes,
- et d’une capacité collective à rendre concret des projets au service des jeunes et de la société.

Dynamisme, pluralité, accessibilité, solidarité sociale, tolérance et épanouissement de la personne, sont les valeurs fondatrices du projet de l’UCPA.








2. Présentation du séjour


A- Caractéristiques du public

Besoins des 13 ans 17 ans
Nous accueillons sur le centre, uniquement des juniors, c’est-à-dire des jeunes qui ont entre 13 et 17 ans. Cette tranche d’âge est une période de l’adolescence très importante tant par les changements de comportements que de morphologie. Il est donc primordial d’attaché l’importance nécessaire aux différents besoins des jeunes .

Besoins vitaux :
- Période de forte croissance et d’importantes modifications morphologiques (puberté).
- Habitudes alimentaires souvent néfastes.
- Besoin d’alimentation saine, abondante et équilibrée.
Besoins psychologiques :
- Besoin de plaire (coquetterie) et d’être reconnu comme individu à part entière.
- Autonomie fortement revendiquée, mais il n’est pas toujours capable de l’assumer pleinement.
- Besoin de prendre des responsabilités et de les assumer.
- Apparition de pulsions amoureuses.
- Besoin de se démarquer de l’adulte et de l’enfant.
Besoins de relations :
- Début du détachement avec la famille.
- Importance de l’appartenance au groupe.
- Besoin de différenciation vis-à-vis des autres groupes d’âge.
- Attirance vers le sexe opposé mais difficulté à se retrouver (décalage de maturité garçon fille).


Besoins de sécurité :
- Cherche à s’affirmer par des exploits, ne connait pas ses limites et peut se mettre en danger physique.
- Déstabilisé par toutes les transformations physiques et psychologiques, il a besoin d’écoute, d’attention, de résonance, d’être rassuré.






B- Les activités


Les activités sportives : Le centre propose 2 formules à savoir surf et windsurf/char a voile.
Les activités se déroulent sur des sites différents selon leur nature.
Pour le surf, c’est au plus proche, sur la base de Rochebonne Grande Plage de St Gilles Croix de Vie situer à 50 mètres de centre.
Pour le char à voile et le windsurf, c’est également sur la grande plage, et l’on y va donc à pied.

.
Ces activités nautiques sont mises en œuvre en partenariat avec l’école de surf de St Gilles et la base nautique de Boisvinet.
Ces bases sont gérées par SEMVIE-nautisme, qui sont nos interlocuteurs privilégiés.

La formule de stage : il s’agit d’un stage de découverte des activités, sans contrainte de niveau physique ou de pratique, la formule offre à tous la possibilité de faire le plein d’émotions autour de leur passion commune du sport.
Il est attaché une importance particulière, par les moniteurs sportifs, a un suivi personnalisé de chaque enfant( connaître tous les prénoms, juger de leur état de forme…)
En plus des activités nautiques, l’équipe d’animation propose une diversité d’activité (multi-activités) aussi bien physique comme le sandball, le beach volley, le beach soccer, baignade en mer avec le Surveillant de baignade sur la grande plage principalement…que des activités manuelles et culturelles.




Présentation du centre des Amarres


1-L’environnement géographique et culturel

Le centre UCPA des Amarres est situé dans la station balnéaire de St gilles croix de vie en Vendée.
Station animée et réputée pour la qualité de ses plages de sables fin.
Le centre est situé à 50 mètres de la plage lieu de départ des activités nautiques et à 10 min du centre de la station et du port.


2-Le bâtiment

Le centre agréable, peut accueillir 59 enfants de 13 à 17 ans en chambres de 2 à 5 avec salle de bain et WC sur deux étages .
Il dispose d’une grande salle à manger, d’un patio de type espagnol et une grande salle commune pour les grands jeux et les soirées danse.
Dans la mesure du possible, l’hébergement des 13-15 ans sera distingué de celui des 15-17 ans qui ont un rythme de vie différents.
3-L’équipe pédagogique

Un directeur du centre de vacances
5 animateurs titulaires du BAFA
2 stagiaires BAFA

Dont 1 surveillants de baignade et une assistante sanitaire.


Les moniteurs de l’école de surf et de voile encadreront les activités sportives en collaboration étroite avec l’équipe d’animation, dans le but d’un suivi éducatif continu.
Ils seront dans la mesure du possible intégré au séjour dans un but éducatif et sur une participation volontaire de leur part. Ils interviendront sur une sensibilisation sur leur milieu naturel d’activité, sur une continuité éducative de leur sport…



4-Le matériel pédagogique à disposition

L’UCPA met à disposition des jeunes toutes sortes de jeux de cartes, jeux de société et évidement un panel de jeux se pratiquant à l’extérieur (ballon, but mobile, frisbee….). Cette liste est non exhaustive et pourra évoluer en fonction des demandes des animateurs et des enfants.
Tout le matériel sportif(surf, planche a voile, char a voile) est entièrement géré par les différentes bases nautiques intervenant durant les activités .











3. Objectifs pédagogiques


Nos stages offrent deux aspects éducatifs complémentaires :
D’une part, la confrontation à de nouveaux environnements naturels et sauvages avec le sport comme vecteur.
D’autre part la confrontation avec la collectivité, avec ses règles, son cadre, mais aussi toutes les possibilités qu’elle offre de rencontres, de partages et d’échanges.
Nous voulons que le jeune se construise de nouveaux repères qui lui permettront de mieux appréhender le monde extérieur.
Notre but est qu’il se développe vers l’extérieur dans un esprit de respect, d’ouverture et de convivialité, et de l’intérieur en favorisant l’action et la prise d’initiative.

« Socialisation, autonomie, environnement »

Nos intentions éducatives se basent principalement sur la notion de socialisation, amener l’individu à s’intégrer dans le groupe, favoriser l’incorporation à la vie sociale et à la cohésion de groupe. L’épanouissement personnel passe par l’épanouissement en société et vice versa. La socialisation va de paire avec l’individualisation, « plus on est soi-même, mieux on est intégré dans un groupe », d’où l’importance de la construction de la personnalité par soi même.




La Socialisation

Développer la socialisation de l’enfant à travers sa participation à la vie collective du centre. A travers l’apprentissage d’un ensemble de règles et de normes, par lesquels l’enfant construit son identité sociale, se structure, devient un membre autonome des groupes auxquels il appartient et à travers eux, de la société toute entière.


Nous serons attentif à favoriser cette socialisation durant autour de 3 axes de la vie du groupe.:

La vie collective :

Participation à la vie quotidienne du centre :
Rangement des chambres et du site, des tables après les repas. Les moments du lever, de la toilette, les repas, le temps libre, le temps calme et le coucher sont des moyens d’apprendre à se connaître et à se respecter. En cohabitant, on apprend à être à l’écoute des autres, à faire attention au rythme de ses « colocataires », à leur espace. Il sera mis en place des roulements pour que chaque jeune, puisse savoir en permanence si il a une mission. L’équipe pédagogique devra être garante de ce bon fonctionnement, mais aussi savoir laisser faire les enfants pour qu’ils se rendent compte par eux même la nécessité de s’impliquer.

Intégration des règles de vie collective :
Les règles sont établies en collaboration avec les enfants , le rôle de l’animateur est ici d’expliquer puis de procéder à l’établissement collectif des règles de vivre ensemble.
Le rôle de l’équipe pédagogique est ici de veiller à ce que ces règles soient respectées et que les jeunes en comprennent le sens.


Les activités Sportives :

La pratique des sports de pleine nature favorise la dynamique de groupe et la découverte des autres.
Se mesurer à un environnement sauvage développe la solidarité et génère des expériences à partager.
Offrir les moyens de s’épanouir à travers la découverte d’activités sportives et culturelles. Donner les moyens de s’exprimer et avancer vers l’épanouissement social de l’individu.
Aussi, il sera demandé aux enfants de respecter les règles de sécurité données par l’encadrant. En effet, elles permettent a tout un groupe de pratiquer l’activité en même temps, dans un cadre sécuritaire et sécurisant pour tous.


Les animations :
Le planning d’animation doit être en adéquation avec le Projet pédagogique et tendre vers les mêmes objectifs. Il sera créer en accord avec les jeunes.
En proposant des situations de coopération à l’ensemble du groupe, permettant de créer sa dynamique.
Il est pour nous essentiel que le stage ne soit pas juste une semaine d’activités sportives.
Le site, les activités, nos mises en places et nos échangent seront autant d’outils pour que nos participants grandissent, s’épanouissent et garde un souvenir riche de leurs vacances.

En proposant des animations diverses et variées respectant le rythme de l’enfant, par exemple des activités culturelles et calmes si les enfants ont fait du sport toute la journée.

Découverte de soi : En se valorisant à travers la découverte de nouvelles activités.
Favoriser la possibilité d’affirmer sa différence à travers des supports d’expression, de créativité lui permettant de développer ces savoirs faire et de prendre confiance en lui.

Jeux collectifs permettant la discussion au sein du groupe

Favoriser la mixité des âges, des filles et des garçons et bien sûr la mixité sociale.




B- L’Autonomie 

Le séjour aura pour but de favoriser et de développer la prise d’initiative, l’implication et l’autonomie des jeunes.

En rendant le jeune acteur de son séjour. En effet, dès le début du séjour le jeune sera amené à faire des propositions, à émettre des souhaits et faire des choix d’activité que d’autres jeunes ou que l’équipe d’animation aura proposées. Ainsi dès le dimanche, le jour d’arrivée, l’animateur référent se réunira avec son groupe pour établir le programme d’animation(en dehors des activités dites « prestataires »)
En lui permettant d’avoir conscience de soi dans l’effort et donc d’apprendre à connaître ses limites et de savoir évaluer les risques inhérents à la pratique.
Et par l’apprentissage de l’autonomie dans sa pratique.





La responsabilisation :

Permettre le développement de l’autonomie par la prise en charge de tâches quotidiennes et ponctuelles.
Aussi, la proximité du centre de St Gilles, station balnéaire, est un attrait pour nos jeunes.
Ils pourront en profiter sur les temps de 5/7 en sortie libre.
Ces sorties feront l’objet d’une sécurité passive et active et une fiche procédure sera mise en place pour les animateurs. Aussi, les règles seront définies lors de la réunion d’accueil pour éviter tout débordements sur ces temps. L’équipe, sera, en cas de mauvais comportement, amené à limité pour certains jeunes, ou pour le groupe ses sorties.
Ces temps libres organisés en fin de journée permettent au jeune de développer un sentiment d’autodétermination, favorable à la motivation et important pour cette tranche d’âge.
Ils seront en début de semaine, plus contrôlé, dans le but d’apprendre à connaître les enfants avant de leur laissé une totale autonomie.
Ainsi, les premières sorties seront accompagnées par les animateurs, et petit à petit, ils seront laissés plus libres.




Les activités sportives :

Les moniteurs développeront une pédagogie basée sur la participation et la mise en action des jeunes. Favorisant la pratique, la découverte et la mise en situation autonome par rapport à une approche technique et théorique.

Les jeunes apprendront à prendre des décisions et à agir de façon adaptée à leur environnement.
C’est pourquoi, en début de chaque séance, le jeune sera amené a « étudier » le plan d’eau sur lequel il va évoluer, pour repérer certains risques, et éventuellement en faire part a l’encadrant.







Les animations :

Le rôle de l’équipe d’animation sera de fédérer le groupe autour d’activités, d’animations et d’événements, qui peuvent être organisés par les jeunes.

L’objectif est de favoriser la mise en situation des jeunes pour qu’ils soient acteurs de leurs vacances.
Durant les temps de paroles, il sera nécessaire que l’animateur favorise la prise de parole des jeunes pour les inciter a proposer, a être acteur des temps ou ils ont la possibilité de faire des choses différentes que d’habitude.

Toute propositions de jeune, sera étudié avec le plus grand soin, et un projet peut éventuellement être mis sur demande d’un jeune, ou d’un groupe de jeune.


C- Eduquer l’enfant citoyen de son environnement

«  L’enfant d’aujourd’hui est l’adulte de demain »

D’où l’importance de l’éducation à l’environnement.

Favoriser la découverte d’une région par le biais d’activités de découverte, de nature, d’environnement, sportives, artistiques, culturelles, d’expression ou de création.

Développer l’appréhension de l’environnement naturel sous plusieurs angles .
Un tri sélectif sera mis en place sur la structure pour permettre aux enfants de s’approprier ces démarches écologiques.

Le Culturel :

La pratique des sports de pleine nature aura pour but de favoriser la découverte de la culture liée au cadre naturel des milieux de pratique : Le milieu marin avec son histoire.
L’apprentissage des activités sportives est un moyen de profiter de la nature pour s’épanouir dans une activité physique, de s’amuser et de se développer sur le plan corporel.
C’est aussi un moyen d’apprendre comment évoluer en sécurité dans un environnement.
L’écologique :

C’est aussi un moyen de transmettre les bases du respect de l’environnement dans une logique de développement durable.
Les moniteurs auront pour mission de sensibiliser les jeunes sur ce sujet et de leur apprendre à profiter de la nature sans la traumatiser.
Les séances d’activités sportives seront encadrées dans cet esprit et l’équipe de moniteurs déclinera ces objectifs dans leur projet d’activité.




Cependant, j’ai conscience que ces finalités demeurent au stade de sensibilisation, le laps de temps réduit que nous possédons avec les jeunes, pour inculquer ces valeurs et ces savoirs est relativement court, d’où la nécessité d’utiliser supports et méthodes attrayantes afin de capter au maximum l’attention.

Le but est de marquer le jeune à travers l’activité et peut être d’influer sur son quotidien.














4-Continuité éducative


L’équipe d’encadrement

L’équipe est composée du directeur et de plusieurs animateurs.
Chaque animateur a un rôle, défini avec un contrat d’objectifs, qu’il tient dans l’équipe et auprès des jeunes en plus d’animer la vie du centre.
Chaque animateur est référent d’un groupe d’activité, et est responsable d’une ou plusieurs chambres. A chaque fois qu’il est référent il doit intégrer l’importance de son rôle en terme de relation avec les jeunes. Il devra être attentif à intégrer des temps de paroles suffisant pour permettre a chaque jeunes(même les plus jeunes , même les plus timides)
Aussi, chaque animateurs aura des chambres en référence, dans le but de faciliter les échanges avant de se coucher pour repérer au plus vite les attentes des enfants, mais aussi les éventuels problèmes
Des réunions de l’équipe d’animations se tiennent quotidiennement pour faire un point sur la journée, la préparation du lendemain, les retours des échanges avec les jeunes et les divers problèmes éventuels.
L’objectif est aussi d’assurer un suivi des jeunes, sur les plans médical, physique, psychologique et affectif.
Les animateurs sont en principe tenus aux mêmes règles que les jeunes et ont pour mission de montrer le bon exemple.
En cas de comportement incompatible avec l’animation de jeunes mineurs, le directeur prend la décision d’exclure un animateur après échange avec ce dernier et avec l’organisateur.



Communication avec les partenaires

Une nécessaire communication entre tous les acteurs du centre est prévue pour assurer un suivi des jeunes de qualité. Le contact est établi entre l’équipe et les moniteurs des activités sportives qui sont régulièrement invités pour les repas ou les moments festifs sur le centre. Un suivi de la progression de chaque jeune est organisé et des mesures sont discutées et décidées en collaboration le cas échéant.
Il est également établi un contact avec les responsables de la SEMVIE dans un souci d’échange et de qualité sur les questions d’hébergement, de restauration, de déplacement, d’activités.
L’équipe d’animation et de direction, sera chargé de s’assurer du bon déroulement et du respect des engagements de prestataires sur les activités. Toutes anomalies sera non pas réglée entre anim et prestataires, mais bien discutée avec le directeur qui sera le principal interlocuteur auprès des partenaires.


C- La main courante et la permanence du directeur

Un cahier de péripéties est mis en place pour consigner tous les faits notables qui surviennent pendant le séjour. Il sera demandé aux animateurs d’y inscrire, chaque jour, un résumé de la journée, un récit des problèmes, la modification du planning d’activité.
Ce suivi, permettra, à toute personne habilitée, à reconstruire en cas de besoin le déroulé d’une journée, comprendre une situation.
Il est tenu sous la responsabilité du directeur et peut être rempli par tous les animateurs et les moniteurs du centre.
De plus, le directeur assure une permanence au bureau quand cela est possible sinon il est joignable 24h/24h sur son portable.
Un panneau informatif est affiché sur le bureau à côté des numéros d’urgence.
En cas d’absence du directeur(congé ou autre), la gestion du centre, sera confié a l’équipe d’animation et en particulier, à CHARLOTTE SAQUET, Animatrice et assistante sanitaire. Elle sera en mesure de répondre aux questions lors d’un éventuel contrôle ou problème survenant pendant l’absence du directeur.


D- La sécurité nocturne

Chaque soir, durant la réunion d’équipe, l’équipe d’animation se relayera pour surveiller le bon fonctionnement du couché.

Il paraît évident qu’aucun animateur ne sera de garde toute la nuit. Les animateurs sont chargé d’encadrer la journée et ils se doivent d’être en forme.
Cependant la question de la sécurité nocturne est primordial en centre de vacances. Le bâtiment est un atout pour cette tache. En effet, sa forme et ses issues seront « protégées » de façon à dissuader les jeunes de sortir. Pour cela les chambres des animateurs seront pensés de telle sorte qu’ils quadrillent au mieux les hébergements des jeunes.
Aussi, l’équipe se réserve le droit d’exclure des enfants ne respectant pas les règles de sécurité, considérant qu’elles sont en place pour les protéger et protéger le groupe.
5- Projet de fonctionnement


A- Les arrivées sur le centre

Les jeunes arrivent le dimanche de chaque semaine vers 14h45, soit directement avec leurs parents, soit via le service transport mis en place par l’UCPA.
L’accueil fait l’objet d’une attention particulière, avec une décoration du centre, une collation…
Le dimanche est consacré à l’accueil, la présentation de l’équipe et du centre, l’installation des nouveaux stagiaires, les diverses formalités administratives et sanitaires, le premier contact avec les moniteurs de voile et éventuellement des environ.
Une veillée de connaissance est organisée le dimanche soir.

B- Les départs


Les stagiaires quittent le centre le samedi midi (bus ou parents, voir retour seul au domicile si l’autorisation est en possession de l’équipe de direction).
Cette dernière journée est consacrée au rangement de leurs affaires personnelles et du centre. Ils répondent à un questionnaire de qualité sur leur séjour.
Les derniers détails administratifs sont réglés.
Le dernier repas de midi est pris sur le centre et ils reçoivent un encas avant de prendre le car pour les uns ou de rentrer avec leurs parents ou de leur côté pour les autres.
La fin de la journée du samedi s’organise avec les jeunes restants sur le centre suivants leurs envies. Etant donné que l’on est en présence d’un groupe restreint de jeunes, il est envisageable de proposer des activités différentes de ce qu’on aurait proposé a un grand groupe( animations proposé par la ville par exemple)





C-une journée type


8h Lever
8h-9h Petit déjeuner
9h/10h Départ en activité
12h Fin activité
12h30 Déjeuner
14h15 Départ en activités
16h30 Fin activité
17h Gouter
17h30- 19h temps libre et/ou animation
19h-19h30 mise en place du repas
19h30 Dîner
20h45 à 23h Soirée

Il est évident que ces horaires peuvent être adaptés en fonctions des demandes des enfants, mais aussi si l’équipe estime que le groupe est fatigué( assuré la sécurité physique pour le lendemain en activité).

A la fin de la veillée, le planning est différent pour les 13/14 ans et les 15/17 ans.

Pour les 13/15, le coucher se fera a 23h15 au maximum.

Pour les 15/17 ans, il y a la possibilité de sortir en ville pour se balader ou manger une glace. Ces sorties se font si la participation à la veillée était bonne et si leurs comportement sur la journée a étaient correcte, par groupes d’environ 10 avec 1 animateur qui accompagne les jeunes afin de s’assuré du bon déroulement de la sortie.

Le retour est à 23h45 et le coucher est à minuit.

Ces sorties ne sont pas systématiques, il est évident que le jeune n’est pas forcement en mesure d’estimer son état de fatigue, surtout dans un nouveau cadre de vie, et donc la sortie sera autorisée en accord avec l’équipe.

Aussi, tout jeune ne respectant pas les règles durant ses sorties, et/ou les horaires, se verrait reduire son champ d’autonomie.

Enfin, au retour et avant de commencer la réunion d’équipe, chaque animateur référent veille que tout le jeunes soient dans leur chambre.
C- Sécurité des personne et des biens


En début de séjour, des consignes sont données au groupe concernant les différents éléments de sécurité.
• Le centre est un lieu clos, les jeunes sont tenus de rester dans l’enceinte du centre sauf autorisation.
• Au moment du coucher, tous les animateurs s’assurent que tous les jeunes sont là et vont bien. Une surveillance est mise en place pendant une heure après le coucher.
• En début de séjour, les jeunes sont invités à confier leurs objets de valeur et leur argent de poche aux animateurs. Un local fermant à clé est prévu pour accueillir les divers biens confiés par les jeunes. Les jeunes sont a partir de ce moment, entièrement responsable des biens qu’ils auront conservés.
• Les numéros d’urgence sont quant à eux affichés au bureau. Le directeur reste joignable 24h/24h.


Comme dit précédemment, le centre est un centre en dur. Il est donc délimité et formalisé par un espace clos.
Sauf exception, seul le personnel encadrant est autorisé à circuler sur le centre.
Toute présence supplémentaire se fera avec l’accord et sous la responsabilité du directeur.
Tous les habitants du centre auront donc comme consigne de signaler immédiatement toute présence non identifié à un responsable du centre.
Étant donné le nombre d’encadrant, (1directeur, 1 directeur adjoint, 6 animateurs, 2 moniteurs de surf, 1 cuisinier, 1 personnel de service) il y aura une présence continue sur le centre pendant la journée.

En aucun cas des personnes extérieures au séjour, adulte ou mineur ne pourront êtres invités par les participants du séjour.

En dehors de notre contact direct, la possibilité d’agression d’une personne extérieure au camp reste possible.
Les jeunes auront comme consigne de ne pas se retrouver seul dans des endroits isolés et de nous prévenir immédiatement en cas de conflit avec une autre personne, ou avec un membre du camp.
Tout comportement agressif ou violent est intolérable entre les membres du camp, et est un motif d’exclusion.


La surveillance nocturne est un point essentiel pour la garantie de la sécurité des jeunes.
D’autant plus chez les adolescents où le désir de découverte, d’autonomie et d’affrontement des interdits les pousse à ne pas respecter les horaires de coucher.
Nous serons donc particulièrement attentifs et rigoureux sur ce sujet.
Chaque soir, en fonction des tranches d’âge et des veillées, sera défini une heure précise de coucher.
À l’heure dite, chaque animateur référant fera le tour de ses chambres, s’assurant de la présence de tous les jeunes.
C’est aussi un moment d’échange (mini réu), de bilan de la journée et de préparation de la journée suivante.
Une fois les portes fermées par les animateurs, nul n’est censé sortir de sa chambre sauf : En cas de problème particulier.
Une équipe d’astreinte sera désignée pour veiller au respect du coucher des jeunes.
Elle devra rester une à deux heures après le coucher (en fonction de l’état du groupe).
Enfin, deux animateurs seront désignés de garde sur le centre avec comme consigne d’être disponible en cas de besoin d’un jeune et de veiller au bon déroulement de la nuit pour tous. Ils devront effectuer des rondes et être accessibles facilement.



E-Les règles de vie


Un panneau affiche en permanence les règles de vie sur le centre et pendant les activités.
Elles seront présentées à tous le dimanche en début de stage pour fixer le cadre de la vie en collectivité.
Certains des points abordés :

• L’alcool : un rappel de la loi sur la consommation et la vente d’alcool aux mineurs est fait. La consommation d’alcool est interdite pour tous les jeunes de moins de 18 ans.

• Le tabac : l’interdiction de fumer dans les centres de vacances est rappelée à tous. Pour les jeunes âgées de plus de 16 ans la consommation de tabac est autorisé sur le coin fumeur situé à l’extérieur du centre sur un espace peu attractif, restreint et délimité. L’autorisation sera validé par les parents(coup de téléphone).
Cet espace n’est en aucun cas un espace de vie.
Pour les fumeurs autorisés et les animateurs, 2 lieux fumeur sont prévus (1 pour les jeunes, 1 pour les animateurs).
En aucun cas les animateurs ne fument avec les jeunes.
En début de séjour, les fumeurs sont identifier et réunis pour préciser les règles.
Il leur sera demandé de prévenir a chaque fois qu’il se rendront dans ce lieu. Aussi aucun non fumeur n’y sera autorisé.


• La drogue : un rappel de l’interdiction de la consommation et de la vente de produits stupéfiants de toute nature est fait. Aucune exception ne sera faite pour personne, la sanction étant l’exclusion du centre, voire la conduite devant les autorités en cas de vente organisée.

• La violence, le vol : aucune violence de quelque nature que ce soit, physique ou verbale, ne sera tolérée sur le centre. De même aucun vol ne sera toléré. La sanction est une mise en garde avec réparation éventuelle. En cas de récidive ou de blessure, l’équipe se réserve la possibilité d’exclure l’individu du centre.

• La mixité : la mixité n’est pas autorisée pendant la nuit, de 23h00 à 8h00 le lendemain matin. La sanction est une mise en garde et en cas de récidive, l’équipe se réserve la possibilité d’exclure les individus du centre.



F- sorties autonomes


Pour les plus grands, le temps libre quotidien peut être passé en autonomie avec la possibilité de sortir du centre.
Un cahier de sorties est tenu, l’objectif de la sortie est explicité par les jeunes, des consignes sont données, les numéros de téléphone sont échangés.
Un jeune ne peut jamais sortir seul, uniquement par groupes de 3 minimum.
Les jeunes qui ne respectent pas les règles qui conditionnent cette sortie en autonomie ne bénéficieront pas d’autre autorisation pour le reste de leur séjour.
Pour plus de sécurité un animateur est chargé de faire des rondes en ville.



G- Le renvoi d’un jeune


Le renvoi d’un stagiaire peut venir sanctionner la violation d’une règle du centre ou d’un texte légal.
Certains comportements sont dits de « tolérance zéro », tels que la consommation ou la vente de drogue, d’alcool, le vol, la violence physique ...
Dans tous ces cas, l’exclusion ne sera envisagée que si la règle a bien été définie auparavant. Le renvoi intervient suite à une délibération en équipe et après avoir échangé avec le jeune, ses parents.
Une procédure, en accord avec les responsables UCPA, les responsables du centre et les parents est alors mise en place.
Un rapport sur les faits est archivé sur le centre pendant toute la saison.














6- Les repas


Les repas sont livrés par la SODEXO en liaison froide.
Un personnel de service est mis à notre disposition pour la préparation des repas et lors de celui-ci.
Les produits et les dates limites de consommation sont contrôlés à la livraison.
Les aliments sont consommés dans la journée et les restes sont jetés.
Certaines denrées sont conservées dans un réfrigérateur situé dans un local cuisine, notamment pour les animateurs ou les cadeaux aux parents qui se mangent…
La vaisselle est en plastique, elle est jetée après usage.
Les repas sur le centre sont pris dans la salle restauration.
Les règles de la chaine du froid et de la marche en avant sont respectées.


Les ados avec l’aide des animateurs participe activement à l’installation de la salle de restauration et à sa mise en place pour le petit déjeuner au moyen d’un tableau d’organisation.
Les animateurs veilleront à ce que les jeunes nettoient leurs tables.

Pour rendre ce moment convivial, les animateurs seront amenés a manger le plus regulierement possible a la table des enfants. Ils participeront donc a la bonne tenue et au bon deroulement de ce moment primordial dans la construction du jeune.






6- L’infirmerie


A-En amont
Avant leur arrivée, les stagiaires nous adressent leurs dossiers sanitaires
Ils sont traités et analysés en avance afin de se préparer aux éventuelles particularités physiques ou médicales de chacun.
Ces dossiers sont finalisés le jour d’accueil.
En cas de nécessité, nous prenons contact directement avec les parents avant le stage.
C‘est la première prise en main de nos jeunes.



2-Pendant le séjour

Plusieurs moyens sont mis en place pour s’assurer que chacun se trouve dans une situation confortable et rassurante afin de profiter au mieux de la semaine.
Dans l’ensemble, le rôle de l’équipe est de s’assurer et de tout mettre en œuvre pour que tout le monde s’adapte et s’intègre à la vie du centre.

L’assistante sanitaire doit coordonner l’ensemble du suivi. elle vérifie que les soins nécessaires soient prodigués correctement, elle est responsable du bon fonctionnement de l’infirmerie, elle vérifie le remplissage du cahier d’infirmerie et du cahier de péripéties. elle est particulièrement vigilante à l’état moral, hygiénique et médical de l’ensemble des jeunes. elle maintient les relations avec les médecins.

Chaque animateur est référent d’un groupe. Il doit être en constante communication avec eux, une bonne relation permettra de déceler les malaises de tout ordre qui pourraient se présenter. Aussi, a chaque fois qu’il sort du centre, il devra se munir d’une trousse de 1er soins.

Un cahier d’infirmerie qui consigne toutes les actions et les soins prodigués et un cahier de péripéties qui consigne tous les faits et comportements remarquables permettent au directeur un suivi régulier. Se sont aussi des outils de communication entre les animateurs et les moniteurs.

En fin de semaine, elle doit faire le point sur l’état des trousses a pharmacie.
Les réunions quotidiennes de fin de journée permettent d’échanger sur les jeunes et de communiquer sur les éventuels problèmes que certains pourraient avoir. C’est aussi le moment où nous prenons des décisions ensemble sur le comportement à avoir dans certaines situations (comment on gère un problème, est-ce que le cas nécessite d’appeler les parents, etc.…).

Enfin nous travaillons avec des médecins généralistes avec qui nous maintenons un contact privilégié et régulier.

L’organisation du centre est faite pour qu’il y est une relation permanente entre l’équipe et les jeunes. Quelle que soit l’heure, les jeunes ont un encadrant désigné vers qui se tourner et nous sommes constamment au fait de ce qui se passe.

Afin de convenir d’une hygiène vestimentaire (pour les jeunes restant 2 semaines) les jeunes pourront faire 1 machine durant leur séjour (celle-ci sera organisé et faite avec l’aide animateurs).

Etablit une liste des allergies alimentaires ou autres.

Le maintien d’une relation permanente et d’un rapport de confiance entre les animateurs et les jeunes reste le meilleur moyen d’être au fait de l’état de chacun et de trouver le comportement le mieux adapté à chaque situation.

Enfin, le directeur reste le responsable et le référent de l’équipe, dans ce sens il doit être au courant de toute situation particulière, et communiquera donc un maximum avec son équipe pour analyser les situations qui le nécessitent.

3-En aval

Le lien avec les familles à la fin du stage est la garantie d’un suivi pertinent.
Tout événement ou comportement remarquable devra être communiqué les parents ou tuteurs, ainsi que tout problème d’ordre médical.


4- La Santé

Être en forme permet souvent d’éviter des accidents lors des activités physiques et sportives, aussi de mieux se prémunir contre l’agression des maladies.
Nous veillerons à respecter tous les aspects d’une hygiène de vie adaptée aux jeunes et aux activités qu’ils vont pratiquer.
Pour cela plusieurs points sont à surveiller :

Un repos suffisant : nous devons veiller à ce que personne ne manque de sommeil, nous devons aussi êtres vigilants aux états de fatigue excessifs.
Organiser la semaine avec un rythme d’activités et de repos équilibré, sans excès.
Avoir des menus équilibrés et vérifier que chacun se nourrisse suffisamment, surtout avant des activités intenses.
Les séances d’activités sportives ou physiques doivent respecter une évolution du rythme propre à ce type de séance, soit un échauffement et une montée en puissance progressive avant un retour au calme en fin de séance.
Lorsqu’un enfant est malade ou accidenté, un animateur qui l’accompagne au cabinet médical. Le directeur ou l’animateur chargé de la direction en son absence seront immédiatement informé.
Il doit se munir de la fiche de liaison de l’enfant, et d’une déclaration d’accident si c’est le cas, plus une enveloppe ou il y met tous les documents nécessaires pour le remboursement (feuille médical, feuille de soin, radios,…).
De retour du cabinet médical, le directeur vérifie que tout les papiers administratif ont bien été remplient et téléphone aux parents.
Si un accident à lieu en activité, c’est les pompiers qui évacuent le blessée ; le moniteur prévient le directeur pour l’en informer et lui donner le nom est le prénom du blessé.
Le directeur prévient un animateur et celui-ci si rend avec le dossier administratif et raccompagne l’enfant au centre des qu’il a été soigné.













8- Evaluation


Une évaluation est essentielle pour se rendre compte des disfonctionnements et points à améliorer et pour se rendre compte des points qui ont bien fonctionnés. Cette évaluation sera faite lors des réunions quotidienne entre animateurs, retours des jeunes et tests qualité..

Durant les séjours il y aura aussi des critères d’évaluation :

Lors des mini réunions journalières avec leurs animateurs référent les jeunes expriment leurs réclamations ou des soucies afin que nous puissions y remédier au plus vite

Le sourire et les rires des enfants.

L’ambiance qui règne sur la colo.

Le comportent des enfants durant les activités.

A la fin du séjour :

Les enfants remplissent un questionnaire de satisfaction appelé un « qualiscope ».après un rapide coup d’œil sur les caléidoscope on ces si les jeunes on passer une bonne semaine et si donc le travail de tout l’équipe a été efficace

Par les retours de l’équipe d’animation







9- Conclusion


En conclusion, j’espère que le projet pédagogique mis en place, assurera aux enfants la sécurité physique, morale et affective pour passer des vacances inoubliables, adaptées à leur rythme de vie et à leurs besoins.

Je souhaite, avec l’aide de mon équipe, véhiculer certaines valeurs qui me tiennent à cœur telles que le respect de soit, des autres et de l‘environnement, l’autonomie, d’encourager l’effort et les progrès, la tolérance, l’écoute, le partage.

De plus, ils auront la possibilité d’apprendre ou de se perfectionner en sport de glisse aves une pédagogie appropriée.

Thomas
Admin

Messages : 28
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 30
Localisation : paris

Voir le profil de l'utilisateur http://anim-st-gilles.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum